Le "montignacois" pole dynamique

Malgré les inquiétudes suscitées par le contexte sanitaire de nombreuses écoles ont fait le choix de nous renouveler leur confiance ou de se lancer dans l'expérience USEPienne.Dans la circonscription Sarlat Est Dordogne, un secteur fait office d'exemple

en ce sens. En effet, ce n'est pas moins de six écoles (Montignac, Le Lardin, Auriac, Saint Amand de Coly, La Chapelle Aubareil, Peyrignac) qui ont une association USEP active dans un rayon d'une dizaine de km autour de Montignac. Certaines associations étaient déjà affiliées l'année dernière. c'est le cas de Peyrignac ou d'Auriac dont les élèves des deux classes de la commune sont licenciés. Tandis que d'autres ont sorti de leur sommeil d'anciennes associations ou se sont rattachées à l'amicale laïque de leur commune.

Avec les restrictions actuelles, les traditionnelles rencontres n'ont pu être menées. Qu'à cela ne tienne, afin de rendre aux écoles la confiance accordée, de nombreuses interventions ont été proposées. L'USEP a pour vocation d'être force de proposition, notamment quand les restrictions obligent les enseignants à modifier leur pratiques. Ainsi, du matériel a été mis à disposition, des tracés, à la craie, à la bombe de chantier, ont vu le jour dans les écoles du montignacois. Les élèves ont pu découvrir entre autres les défis bonds, le tchoukball... Les activités ont été choisies dans le but de permettre le respect des gestes barrières tout en restant les plus ludiques possible. Il était nécessaire que les élèves s'en emparent et les réinvestissent dans leur quotidien. Avec l'arrêt de nombreuses activités extra-scolaires, les enfants ont d'autant plus besoin de bouger et de s'aérer. Ils ont pu s'approprier les pratiques, preuve en est, leurs activités pendant les récréations reprenaient les jeux découverts en EPS. Au rayon des sorties, les auriacois ont pu se rendre au golf de la Forge à Siorac pour pratiquer le footgolf.

Ce dynamisme s'est également ressenti par la volonté de se labelliser "génération 2024". Ce label créé dans l'optique de la réceptions des Jeux Olympiques à Paris vise à récompenser les écoles s'impliquant dans des projets promouvant les valeurs du mouvement olympique. Malheureusement, la rencontre (sans brassage) prévue lors de la semaine olympique a dû être reportée à juin. Elle devait se tenir sur le complexe sportif de Montignac. Ces infrastructures de qualité mises à dispositions par les élus de la commune et de la communauté de communes sont un réel atout pour la pratique de l'EPS. Enfin, le tissu associatif local ainsi que le service des sports par le biais de William Lachaize avaient répondu présent. Sept associations sportives devaient apporter leur contribution (clubs de handball, de football, de rugby, de tennis de Montignac, de basket du Lardin et le Périgord Footgolf). Leur participation aurait été importante car chacune d'entre elles avait nommé au moins un éducateur pour participer à l'encadrement des activités et avait accepté de prêter son matériel. Malgré ce report, plusieurs classes ont pu échanger par le biais d'une visioconférence avec une athlète olympique, Manon Hostens. Les débats avec la kayakiste issue de la circonscription, ont porté sur l'excellence, l'amitié, le respect mais aussi sur la mixité par exemple. Les participants ont tous loué l'humilité et l'ouverture dont a su faire preuve la multi-championne du monde pour leur transmettre ce que le sport représentait pour elle.

La présence de plusieurs écoles dans une même zone favorise les échanges et constitue un moteur pour monter des projets sportifs et interdisciplinaires motivants. Afin d'alléger la tâche administrative et la contribution financière des établissements l'USEP propose des solutions comme la constitution d'associations de secteur qui peuvent être un très bon support pour faciliter l'affiliation.

--
Aurélien Krebs-Drouot

poste mission USEP Sarlat Est Dordogne

06 03 66 54 30